1/3

ALICE, DENISE, SILVIANE, SABINE ou comment perdre la nationalité en épousant un étranger, 1973/2021

Une affiche pour l'exposition collective, #ArtisteDici, Ville de Sion et Ferme-Asile. Emplacement, Place de la Planta

Mon choix d'une actualité connexe et synchrone au cinquantenaire du droit de vote des femmes.

En Suisse, ce n’est que depuis 1978, de façon conditionnelle, puis depuis 1985 sans condition, que le droit de la fiiation autorise les mères à transmettre la nationalité suisse à leurs enfants. Jusque là, la nationalité était transmise uniquement par le droit-du-sang-du-père.

Sur cette photo, les 4 générations de cette filiation suisse sont nées et ont vécu en Suisse. Alice, l'aïeule d'ascendance suisse épouse un Autrichien et sa fille devient Autrichienne. Denise, sa fille, épouse un Italien (lui aussi né en Suisse de mère suissesse) et sa fille Silviane devient Italienne. Silviane épouse un Algérien et sa fille Sabine devient Algérienne. En 1978, remplissant les conditions requises, les 3 générations "redeviennent" suisses.

J'ai hésité à intituler cette pièce "Les Défaiseurs de Suisses", en relation avec le film de Rolf Lissy, Les Faiseurs de Suisses, une comédie satirique de 1978.

réal SZ