1/21

THERE IS SUGAR ON YOUR SHOULDER

wallpaper, photographies, vidéo, poudre de marbre, gravures, néon, pendentif 

exposition personnelle, Standard/Deluxe, Lausanne

photos de l'exposition Nicolas Delaroche, Sabine Zaalene

Pour l'exposition There is sugar on your shoulder, le groupe sculpté de Canova, "Psyché réanimée par le baiser de l'Amour" (1793, Louvre) se confronte aux carrières de marbre de Carrare (Toscane, Italie) et ainsi à sa matrice, puisque le sculpteur Antonio Canova venait y choisir ses marbres. En réunissant la sculpture avec son lieu d’extraction, Sabine Zaalene tente une sorte d'invocation. 

 

Aujourd'hui, la surexploitation de ces carrières provoque des innondations catastrophiques,  tue la vie dans les cours d'eau et précipite l'extinction de nombreuses espèces naturelles. Aujourd'hui, le marbre se retrouve réduit en poudre pour les profits de l’industrie contemporaine. Blanchir le sucre, le papier, servir de composant dans de nombreux cosmétiques, le dentifrice, entre tant d'autres produits. Au final, 75% du marbre extrait se retrouve transformé en poudre.

Le titre, There is sugar on your shoulder, cristallise plusieurs niveaux de désirs. Un métissage opère entre les oeuvres, le site, l'auteur du récit mythique et le mythe.

Avec ses expérimentations qui oscillent entre gravures et bas-relief, Sabine Zaalene tente un retour de la matière, de la poudre à la pierre. Des photographies, témoins de la destruction environnementale, engagent une forme d’activisme par l’image qui surprend ou suspend la surexploitation du minerai.

La vidéo confronte également dans son dispositif la poudre et la roche. Un drap gorgé de poudre de marbre sert d'écran. Par le film, on circule à l'intérieur des carrières, on tourne autour de la sculpture. Dans cette adaptation du mythe, les carrières deviennent le Palais de l'Amour. Du récit mythique d'Apulée de Madaure, l'antique auteur numide (Algérie) assimilé au monde latin, Sabine Zaalene choisit deux passages : la condition imposée à Psyché dans le palais imposant de ne pas chercher à voir le maître des lieux et l'action de braver l'interdit qui provoque la blessure de l'Amour.

Allumé, un néon expose le mot miroir, amour et roma.

Sabine Zaalene demande : « Mettre en lien ce qui ne l’est pas, ce qui l’a été, ce qui déplace, est-ce une façon de déconstruire ou une tentative de reconstruire ?»

Par ailleurs, sur un plan personnel, Sabine Zaalene réunit ici les deux lieux de ses patronymes. Le nom de sa mère originaire de Carrare, en Toscane, et le nom de son père, originaire de la région algérienne de Thagaste d'où vient Apulée de Madaure, l'antique auteur du récit d'Amour et Psyché.

Matière et récit, amour

There is sugar on your shoulder s’inscrit dans une recherche élargie qu’elle intitule «Actuelles Antiques» depuis 2016. Cette recherche a été précieusement lancée en 2016 et a été soutenue jusqu'en 2018 par la bourse Art Pro du Canton du Valais.

réal SZ