1/1

Colonne,  2017

encre de seiche peinte sur une colonne du Musée National du Bardo, Tunis

© Sabine Zaalene

 

En cas de danger, la seiche libère son encre. Cette matière est principalement composée de mélanine, subtance pigmentaire de l’épiderme. Une colonne du Musée est peinte avec cette matière. Elle diffuse une fine odeur de mer.

Colonne renvoie à la colonne antique, en écho avec les collections archéologiques du Bardo. 

La tragédie actuelle des migrations rappelle d'autres colonnes, colonnes des hommes, colonnes des informations, colonne commémorative.

Cette installation, cette peinture, ce geste, est l'une des trois pièces _ avec B'har h'bar (vidéo) et Yeux de seiche (photographie) - présentées au Musée National du Bardo de Tunis.

Ces pièces ont été réalisées le cadre de la résidence Matza aux Ìles Kerkennah, une invitation de l'artiste Séverin Guelpa. Cf. https://matza.net/commun/

réal SZ