1/24

Débâillonnons-nous,  2019

interventions sur statues

14 juin 2019, grève nationale des femmes

photographies © Sabine Zaalene

​​

Une lanière de tissus doré ou argenté bande et bâillonne les visages des statues de la ville, plus précisément la bouche des statues féminines, les yeux des statues masculines. Cette intervention souligne l'inégalité entre les genres, désignant la difficulté des femmes à parler et celle des hommes à voir.
Cette intervention artistique a eu lieu le 14 juin 2019, journée historique de la grève des femmes, action nationale revendiquant l’égalité des droits entre les femmes et les hommes sur les plans politiques, sociaux, éthiques.
Le Collectif Femmes Valais, organisateur de la manifestation sédunoise rassemble le public sur la Place de la Planta. De par sa situation sur cette place, la statue de la Catherine est bâillonnée avec le code couleur violet de la grève. Et ce sont deux fillettes de 8 ans, Maxim et Olivia qui, accompagnées de leurs mères, vont s'élever en nacelle pour débâillonner la statue et inaugurer les prises de parole officielles.
Le titre de cette intervention artistique "Débâillonnons-nous" évoque aussi par sa sonorité difficile et contrainte, la difficulté de saisir et d'exprimer les inégalités de genres qui infiltrent et structurent depuis des siècles nos sociétés.

réal SZ