1/14

Ronquoz-les-Lisières

une série de 8 vidéos, environ 6 minutes chacunes, 2019

commande de la Ville de Sion

photographies © Sabine Zaalene

8 vidéos : Liliane Delhalle _ Famille Leyat-Métrailler _ Famille Shoepfer _ Angèle Wenger _ Le restaurant de la piscine, Famille Tassoni _ L’école de la Blancherie _ Pfefferlé & Cie SA _ Provins.

 

la situation géographique

Dans la Ville de Sion, le quartier des Ronquoz se trouve de l’autre côté de la gare, côté sud. Quartier méconnu, on le longe, on y passe parfois, toujours vite, on y flane pas, ou si peu. Là, depuis longtemps, pulse l’invisibilité de la marge, la vie de la lisière, le charme d’une plus grande liberté. 

Cette zone est devenue industrielle après avoir été agricole. Quelques rares habitants s’y sont installés, disséminés ici et là, puis de plus en plus de personnes, habitants et usagers, ont participé à la transformation des lieux. Dans cette zone singulière, les modes d’occupation ne sont pas regroupés par habitations, commerces, ateliers, ou industries. Ils alternent et voisinent comme un ensemble de lisières, de transitions vivantes les unes pour les autres.

 

un mandat de la Ville de Sion

Les vidéos sont commandées et réalisées à l’aube des transformations urbaines majeures qui changeront complètement ce quartier dans les années à venir. En décembre 2019, les films sont finalisés et la Ville de Sion annonce les illustres lauréats du concours d’urbanisme, Herzog et De Meuron. Une double exposition a lieu, associant Ronquoz 21 et Ronquoz-les-Lisières, in situ, dans le quartier même des Ronquoz.

Ce mandat m’a été confié par les services d’urbanisme, des archives et de la culture de la Ville de Sion. Une liste de rencontres d'habitants et de travailleurs témoins des transformations passées des lieux m'est proposée par Magali Moreillon (service d'urbanisme). Cela apparaît pour Coline Remy (service des archives) comme une occasion précieuse de rechercher des archives considérées comme très rares de cette zone. Les mémoires matérielles et immatérielles témoignent du passé et du présent. De plus, une dimension artistique et humaine est également privilégiée, aux yeux de Gaëlle Métrailler (service de la culture).

ma démarche

Ronquoz-les-Lisières, c’est le titre que j’ai donné à cette série de 8 vidéos, réalisées en quelques mois. Ce titre et nom invite à découvrir ou redécouvrir avec une autre dimension le quartier, la zone, le côté. 

J’enquête alors sur l’esprit des lieux, rencontre, longe, questionne, observe. Il y a les êtres, leurs regards, leurs récits, leurs photographies, leurs quotidiens. Il y a les lieux, ce qui s’y trame intérieurement, et les lisières, ce qui fait frontière avec l’extérieur. Le bâti raconte aussi, ce qui est là, ce qui n’est plus, ce qui advient. Les fenêtres sont des regards sur le cours du paysage, accompagnent les expériences, le quotidien. Le présent se dessine comme le résultat d’une accumulation, d’une disparition, parfois d’une fulgurance aussi.

Il y a ce qui fait qu’on habite un lieu et ce qui fait qu’un lieu nous abrite. Et c’est ce que je recherche ici dans l'esprit des lieux, une rencontre où l’être et son lieu ensemble communiquent.

Nombreux sont les albums, les listes, les énumérations qui prennent place dans les vidéos avec des suites de lieux, d’expériences et de regards. Nombreuses sont les lisières qui offrent et tissent les relations entre l'être et le lieu, entre les êtres, entre les lieux. Les temporalités coexistent à travers les récits, les images, les souvenirs transmis aujourd'hui. J'ai cherché une circulation, une respiration entre les documents et les images, le passé et le présent. J'ai privilégié la coexistence. Dans la présence des êtres et dans mon regard, la perception et le mouvement agissent dans le temps de la rencontre. En explorant les lisières, j'ai cherché ce quelque chose qui circule, qui se rencontre, qui me côtoie, dans le tissus urbain, dans la mémoire, dans la vie.

SZ

&+ mes chaleureux remerciements à toutes les personnes filmées pour leur confiance, leur générosité et leur beauté, 

à Liliane, Jean-François, Marilou, Paola, Angèle, Gérald, Christian, Jean-Claude, Georgette, Florence, Pascal, Luc, Claude-Henri, Alberto, Carmen, Gary, Nathalie, Floriane, Oliva et Thérèse.


 

 

réal SZ